Jacques Brel Les Pavés tekst

J’aime les pavés de ma rue
Petite rue gentille
Où l’on voit les filles
Qui pendent le linge tout blanc
Aux balcons des cours, en riant
Aux garçons qui leur parlent d’amour

J’aime les pavés de ma rue
Ils ont conduit tout petit
Mes petits pas de souris
Au pensionnat du Sacré-Coeur
Ah, je me souviens de l’école
et des soeurs
Cornettes en auréoles

Et, plus tard, quand on allait danser
Dans les bars du quartier
Les pavés
Aux joues humides de rosée
Ont porté nos pas titubants
En chantant
Les chansons que font sur leur dos
Les sabots des chevaux

J’aime les pavés de ma rue
Ils ont connu ma mie
La belle Lucie
Le jour où on s’est fiancés
Il y avait juste assez de soleil
Pour aimer
Que les autres jours soient pareils

J’aime les pavés de ma rue
Leurs ventres sales ont porté
Feuilles mortes d’été
Mes lettres d’amour jolies
Par la belle jetées au vent
Émouvants
Souvenirs d’une vie

J’aime les pavés de ma rue
Je leur demande souvent
Comme un petit enfant
De ne pas crier trop fort
Sous le chariot qui portera
Mon corps
Dans sa caisse de bois

Pour ne pas troubler ma rue
Petite rue gentille
Où l’on voit les filles…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: